Tokyo accueillera les Jeux olympiques de 2020

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
thumbs
Voir aussi
Articles sur Wikipédia
Localisation du Japon
Localisation du Japon
Icône d'un haut-parleur
Ce fichier audio a été créé d'après la version datant du 8 septembre 2013, et ne reflète pas les modifications ultérieures de l'article.

8 septembre 2013. – À l'issue du scrutin du 7 septembre tenu à Buenos Aires, le Comité international olympique a choisi la ville de Tokyo pour accueillir les Jeux olympiques d'été de 2020. Elle avait déjà organisé les JO d'été de 1964. Les deux villes concurrentes, Madrid et Istanbul, n'ont pas réussi à convaincre le jury.

L'annonce de la victoire a été faite par Jacques Rogge, président du CIO. Tokyo a remporté 60 voix contre 36 pour Istanbul, tandis que Madrid a été éliminée au premier tour.

En effet, la capitale espagnole avait déjà essuyé deux échecs pour 2012 et 2016 avec ses promesses de « JO low cost » dans une Espagne touchée par la crise. Elle avait avancé un budget de 5 milliards d'euros pour organiser les jeux, ce qui a fait « la base financière la plus raisonnable et responsable de l'histoire olympique », selon le chef du gouvernement.

La métropole turque, qui en est à sa cinquième candidature, ne s'est jamais trouvée si proche du but : être la première ville d'un pays à majorité musulmane à accueillir les JO. Elle avait prévu un budget total de 22 milliards d'euros.

Tokyo remporte cette victoire après son échec lors de sa tentative pour les JO de 2016, au profit de Rio de Janeiro. Ainsi, le Japon organisera ses quatrièmes olympiades, après les Jeux olympiques d'été de 1964 à Tokyo, ceux d'hiver de 1972 à Sapporo, et ceux de 1998 à Nagano. Tokyo a d'ores et déjà économisé plus de 3,4 milliards d'euros dans un fonds spécial en banque afin de financer ces jeux. Au total, sur les 35 sites olympiques et complexes liés, 20 devront être construits dont 9 pour des usages temporaires. Le plus gros aménagement sera un stade national de 80 000 places, équipé d'un toit rétractable, le tout pour 1,3 milliards de dollars.

La bataille s'annonçait plutôt serrée entre les trois villes, bien que l'élimination de Madrid a provoqué un effet surprise chez les bookmakers. Ceux-ci plaçaient davantage Istanbul en troisième position. « Ce n'était pas nos prévisions, nous étions très optimistes et ne nous attendions pas à cela », a déclaré la joueuse espagnole de water-polo Jennifer Pareja, qui avait fait le déplacement à Buenos Aires.

Galerie photos[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 8 septembre 2013

Jour suivant avant