Tentative de coup d'État au Burundi

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Nkurunziza, le 4 juin 2008.

13 mai 2015. – Le général burundais Godefroid Niyombare, l'ancien chef du service de renseignements burundais, a proclamé mercredi la destitution du président burundais Pierre Nkurunziza et a annoncé sur une radio privée un coup d'État alors que le président Nkurunziza se trouvait à Dar-es-Salaam, en Tanzanie pour un sommet de chefs d’État d'Afrique de l'Est. La présidence affirme, elle, que le coup d’État a été déjoué et dément formellement cette information.

Ce coup d'État intervient dans un contexte de forte tension au Burundi, pays d'Afrique de l'est peuplée de près de 10 millions d'habitants. Depuis le 26 avril, des milliers de Burundais manifestent contre la candidature du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandant à la présidence de la République. La junte a décrété le fermeture des frontières et de l'aéroport de la capitale, demandant aux forces de l'ordre et à la population de se mobiliser pour bloquer les pistes pour empêcher le retour de Nkurunziza au Burundi.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 13 mai 2015

Jour suivant avant