Ceci est une page protégée.

Suisse : 8 ans de prison pour une mamie trafiquante de cocaïne

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Entrée du Palais de Justice de Genève

12 mars 2010. – Jeudi, la Cour d'assises du canton de Genève a condamné une femme de 67 ans à huit ans de prison ferme pour trafic de drogue. L'accusée a reconnu avoir transporté 82 kilos de cocaïne entre l'Europe et l'Afrique au cours de 17 voyages. Ses complices, tous reconnus coupables d'infraction à la loi fédérale sur les stupéfiants avec circonstance aggravante, ont été pour leur part condamnés à 13, 11 et huit ans d'emprisonnement.

Parmi les trois protagonistes, l'organisateur et fournisseur du réseau est un Africain de 39 ans qui dirigeait la bande. Déjà condamné en France pour des faits similaires, il semble avoir repris ses activités dès la fin de sa peine. La sexagénaire, pour sa part, jouait le rôle de « mule » en transportant la drogue depuis le Bénin, le Burkina Faso, le Togo ou le Mali dans ses valises et touchait 6 000 francs par livraison en Suisse, en Italie et en Angleterre. Blanche, un peu forte et d'un certain âge, parfois accompagnée d'une amie, elle n'attirait pas l'attention des douaniers ; c'est grâce à son repentir et ses aveux que ce réseau international a pu être démantelé, ce qui lui a valu une certaine clémence de la part du juge d'instruction.

Le substitut du procureur Yves Bertossa, qui a qualifié cette affaire comme étant « l'un des plus gros trafic de cocaïne de ces dernières décennies à Genève », avait demandé 18, 15 et 10 ans de réclusion pour les principaux protagonistes de cette affaire.

Sources