Somalie : une attaque terroriste tue des membres du gouvernement

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation de la Somalie

27 août 2010. – Des terroristes lourdement armés ont pris d'assaut mercredi un hôtel abritant députés et officiels du gouvernement de transition somalien dans la banlieue de Mogadiscio. L'attaque, revendiquée par la milice islamiste Al-Shabbaab a fait au moins 31 victimes. Selon les informations du ministre Osman Abdirahman, six membres du parlement somalien se trouvent parmi les victimes. Des témoins ont rapporté que deux des assaillants, après avoir abattu les occupants de l'hôtel, avaient grimpé sur le toit de l'immeuble pour le faire exploser. L'un des terroristes a néanmoins pu être arrêté.

Depuis le 23 août, de violents combats opposent les partisans d'Al-Shabbaab aux forces gouvernementales. L'offensive menée ces derniers jours a permis aux islamistes de se rapprocher de la capitale Mogadiscio. En trois jours, au moins 72 civils ont perdu la vie dans les affrontements, fauchés par des balles perdues ou des obus de mortiers. Pendant ce temps, les médias officiels indiquent que l'armée a « tué plus de 15 insurgés ». Mohamed Moalim, un responsable officiel, a déclaré jeudi à l'AFP : « La situation est calme pour l'instant. Il n'y a pas de combats, à l'exception de tirs intermittents autour du quartier Bermuda où ont eu lieu hier [mercredi] les affrontements les plus violents ».

En Somalie, la guerre civile perdure depuis près de 20 ans, malgré l'aide de 6 000 soldats ougandais et burundais de la Mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM) apporté au gouvernement pro-occidental provisoire. Al-Shabbaab est un groupe islamiste somalien proche d'Al-Qaida, contrôlant une grande partie de la capitale somalienne. L'objectif de l'organisation est de renverser l'actuel gouvernement.

Depuis 2007, plus de 21 000 civils ont été tués dans les combats, et quelques 1,5 millions de personnes ont fuis à l'étranger.

Sources


  • Page Somalie de Wikinews Page « Somalie » de Wikinews. L'actualité somalienne dans le monde.