Sarkozy veut une défense commune pour l'Union européenne

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nicolas Sarkozy

13 novembre 2007. –

Lors d'un discours devant le Parlement de Strasbourg, le Président de la République française, Nicolas Sarkozy, a appelé à construire une politique de défense commune pour l'Union européenne.
« Comment l'Europe pourrait être indépendante, comment pourrait-elle avoir une influence sur le monde, comme pourrait-elle être une facteur de paix et d'équilibre si elle n'est pas capable de garantir sa propre défense ? » s'est interrogé Nicolas Sarkozy. « Que signifie notre compromis européen si chacun d'entre nous n'est pas capable de faire un effort pour sa propre défense et la défense de tous ? » a-t-il reproché en référence à la diminution des pourcentages du PIB annuel pour la défense des pays de l'Union.
Le Président français a poursuivi en disant que cette défense commune devrait être débattue dans l'UE, ainsi que la modernisation de l'OTAN. La défense de l'Europe sera l'un des thèmes principaux de la présidence française de l'Union européenne lors du second trimestre 2008. Nicolas Sarkozy, pour sa part, a proposé de renforcer la présence française au sein de l'OTAN, son mandat ayant été abandonné en 1966, devant le Congrès des États-Unis d'Amérique, la conditionnant au fait que soit menée en parallèle une politique de défense européenne.
Pour atteindre ces objectifs, La France compte sur l'appui du Royaume-Uni, autre membre éminent de l'Union européenne ; les deux pays ont en effet posé les bases d'une politique de défense lors d'une conférence bilatérale en 1998, dans la cité de Saint-Malo.
Nicolas Sarkozy a finalement indiqué que l'Union européenne devait définir ses objectifs et finalités, concluant que cela nécessiterait de « pouvoir débattre de l'identité européenne et des identités nationales ».

Sources