START : le deuxième tour de négociations prend fin à Genève

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

4 juin 2009. – Le deuxième tour de consultations russo-américaines sur les armements stratégiques offensifs (START) a pris fin mercredi à Genève, son bilan est encore inconnu.

« Les négociations se sont achevées aujourd'hui au siège de la mission russe. L'information relative à leur bilan sera publiée jeudi sur le site officiel du ministère russe des Affaires étrangères », a annoncé à RIA Novosti par téléphone une source interne à la mission.

Les consultations russo-américaines ont débuté à Genève lundi. D'abord elles ont eu lieu au siège de la mission russe, puis américaine, puis de nouveau dans la mission russe, à huis clos. Auparavant, une source diplomatique avait informé RIA Novosti qu'elles se déroulaient « dans un esprit constructif ».

La délégation russe était conduite par le directeur du département pour les questions de sécurité et de désarmement du ministère des Affaires étrangères Anatoli Antonov, la délégation américaine par la sous-secrétaire d'État américaine Rose Gottemoeller, en charge de l'application des accords sur le contrôle des armements.

Le traité START a été signé par l'URSS et les États-Unis en juillet 1991 et est entré en vigueur en décembre 1994. Il impose des limites égales pour le nombre d'ogives (à 6.000 ogives de part et d'autre), les vecteurs, ainsi que pour le poids des missiles stratégiques.

Les présidents russe et américain, Vladimir Poutine et George Bush, ont convenu en juillet 2007 lors d'une rencontre de Kennebunkport, que la Russie et les États-Unis commenceraient à travailler sur le nouvel accord destiné à remplacer l'actuel traité START qui expire le 5 décembre 2009.

A l'issue de leur première rencontre personnelle le 1er avril à Londres, les présidents Medvedev et Obama ont annoncé leur décision de lancer des négociations sur le nouveau traité START.

Il a été décidé que les parties s'efforceraient d'atteindre une réduction des armements offensifs stratégiques plus importante que ne le prévoit le Traité sur les potentiels offensifs stratégiques conclu en 2002 (1.700-2.200 charges nucléaires de part et d'autre d'ici le 31 décembre 2012).

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  START: le deuxième tour de négociations prend fin à Genève (source) » datée du 3 juin 2009.

Sources

Articles liés