Non-prolifération nucléaire : durcir les règles du jeu

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

5 juin 2009. – Il faut que la Russie et les États-Unis renforcent les mécanismes du Traité sur la non-prolifération nucléaire, a déclaré vendredi le vice-premier ministre russe Sergueï Ivanov en marge du Forum économique international de Saint-Pétersbourg.

« La Russie et les États-Unis assument la responsabilité pour le renforcement du régime de la non-prolifération nucléaire », a indiqué M. Ivanov devant les participants à la conférence « Crise économique et nouvelles menaces à la sécurité globale ».

Le vice-premier ministre russe a évoqué l'idée de la création de centres internationaux d'enrichissement de l'uranium, analogues à celui existant déjà à Angarsk (Sibérie).

Concernant le désarmement nucléaire, M. Ivanov a rappelé qu'au cours de ces huit dernières années la Russie proposait de conclure un nouveau traité sur la réduction des armements stratégiques offensif devant remplacer l'accord START-1 qui expirera en 2009.

Selon M.Ivanov, les parties font des efforts en la matière et espèrent pouvoir aboutir.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Indiquez ici le titre original de la dépêche » datée du 5 juin 2009.

Sources

Articles liés