Royaume-Uni : David Cameron défend une approche britannique de la multiculturalité du pays

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


David Cameron

29 janvier 2007. – David Cameron, chef du parti conservateur britannique a indiqué sa vision du futur d'une Grande-Bretagne multiculturelle dans un article publié par le journal The Observer le 28 janvier 2007.

Dans une critique acérée des efforts produits par le gouvernement du parti travailliste pour promouvoir l'identité nationale - qui inclut parmi d'autres choses un test de « britannicité » [1] pour les candidats à la citoyenneté du Royaume - il plaide pour « une culture commune définiée par le pluralisme et la tolérance et une approche distinctement britannique (calme, réfléchie, raisonnable) des sujets potentiellement incendiaires ».

Cameron est d'accord sur le fait qu'il existe une aliénation substantielle et une division au Royaume-Uni aujourd'hui et que « plusieurs milliers, voire millions, se sentent conspués, attaqués ». Cependant, il souligne que la solution n'est pas d'enchaîner ces gens à la britannicité mais faire en sorte qu'ils se sentent britanniques.

Selon lui, cela peut être accompli à la condition sine qua non d'offrir des occasions égales et une éducation de qualité à chacun sans nier à qui que se soit la chance d'échapper à la pauvreté et d'accomplir leurs rêves.

Notes

Sources