Royaume-Uni : Ben Wallace a annoncé l'envoi de missiles AMRAAM à l'Ukraine

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Explosion d'un missile AMRAAM lors d'un test à la base Eglin Air Force de Floride (États-Unis) le 11 juillet 1985.

Publié le 18 octobre 2022
Le secrétaire britannique à la Défense, Ben Wallace, a annoncé, le 12 octobre, l'envoi à l'Ukraine dans les semaines à venir, de missiles air-air de moyenne portée avancé AMRAAM (Advanced Medium-Range Air-to-Air Missile), destinés aux lance-missiles sol-air NASAMS (National Advanced Surface-to-Air Missile System) fournis par les États-Unis. Le missile AMRAAM a une vitesse Mach4 et détruit un missile de croisière à 180 km de distance. Les pays de l'Alliance de l'Atlantique Nord (OTAN) possèdent ensemble plus de 10 000 missiles AMRAAM. Le NASAMS atteint une cible à 25 km de longueur et 16 km de hauteur.

En plus, le Royaume-Uni va envoyer des centaines de missiles de défense aérienne supplémentaires, des centaines de drones et 18 obusiers Howitzer (64 déjà livrés).

Depuis juin, 5 700 soldats ukrainien ont été formés au Royaume-Uni sur les 19 000 prévus.

Au total, l'aide militaire du Royaume-Uni à l'Ukraine s'élève à quatre milliards d'euros.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Wikinews-logo.png
Dossier
Pour plus de détails sur ce sujet, Wikinews a établi le dossier Conflit russo-ukrainien.
Ce dossier permet de situer cet article dans son contexte.


Logo Wikinews

avant Jour précédent

18 octobre 2022

Jour suivant avant