Rostropovitch nous a quittés

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nouvelles connexes
Nécrologies sur Wikinews

27 avril 2007. – Le monde de la musique classique est en deuil. Le violoncelliste Mstislav Rostropovitch vient de s'éteindre à l'âge de 80 ans , « des suites d'une longue maladie », dans un hôpital de Moscou.

Monsieur Dominique de Villepin, Premier ministre français, a appris « avec beaucoup d’émotion et une grande tristesse la mort de Mstislav Rostropovitch. Il salue la mémoire d’un musicien d’exception qui aura traversé, de sa vie, l’histoire du second XXème siècle. »

Mstislav Rostropovich, à l'occasion d'un concert dans la Maison Blanche à Washington D.C. le 17 septembre 1978.

Dans un communiqué de presse, le second personnage de l'État a ajouté : « Personne ne pourra jamais oublier que Mstislav Rostropovitch fut également un grand résistant, illustrant avec un talent exceptionnel le caractère universel de la musique et de la démocratie. Chacun se souvient de cet homme, au milieu d’une foule enfin réunie, jouant au pied du mur de Berlin abattu. Avec la mort de Mstislav Rostropovitch, c’est une étoile musicale qui s’éteint. Mais le son de son violoncelle et sa voix chaleureuse résonneront encore longtemps dans nos cœurs. »

Le président Russe, Vladimir Poutine et l'écrivain Alexandre Soljenitsyne ont rendu hommage au musicien. Quatre jours auparavant, c'était son ami Boris Eltsine qui s'éteignait.

Cette homme était aussi l'un des symbole de la résistance au pouvoir soviétique, c'est en accueillant chez lui Alexandre Soljenitsyne en septembre 1970 qui lui vaudra la déchéance de sa nationalité soviétique en 1978. Cette disgrâce prendra fin en 1990 lors de la peretstroïka.

Il a dirigé plusieurs orchestres dont l'Orchestre symphonique national de Washington de 1977 à 1994.

Violoncelliste, il s'affirme aussi comme interprète, chef d'orchestre et enseignant. Il dirige l'Orchestre symphonique national de Washington de 1977 à 1994 et donne son nom à un concours international de violoncelle à Paris.

C'est au Kremlin et en présence du Président russe Vladimir Poutine qu'il avait fêté ses 80 ans.

Sources