Roger Federer remporte le Tournoi de Wimbledon pour la cinquième fois consécutive

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Roger Federer en mars 2007

9 juillet 2007. – Le numéro un mondial de tennis Roger Federer a battu l'espagnol Rafael Nadal en finale du simple messieurs du tournoi de Wimbledon, remportant ainsi son cinquième titre consécutif.
Le maestro suisse de 25 ans est donc venu à bout de son dauphin Nadal en cinq sets, 7-6, 4-6, 7-6, 2-6, 6-2. Cette finale a duré 3 heures et 45 minutes. Le fait que l'herbe fut clairsemée au bout de la quinzaine a sans doute contribué à faciliter le jeu de Rafael Nadal [1] , très à l'aise sur terre battue.
Roger Federer, qui avait perdu contre le même Nadal la finale du Tournoi de Roland-Garros (tournoi sur terre battue) il y a moins d'un mois, égale ainsi le record du suédois Björn Borg, soit cinq victoires consécutives sur le gazon de Wimbledon. Björn Borg avait remporté les siennes au All England Club (club organisateur de l'épreuve) entre 1976 et 1980. Présent dans les tribunes, il a rencontré Roger Federer pour lui offrir ses félicitations.
La rencontre fut âprement disputée tout au long des cinq manches. Federer a remporté la première manche sur un jeu décisif (9-7), manche qui fut entachée d'erreurs inhabituelles de la part des deux joueurs. Chacun d'entre eux avait pris le service de l'adversaire plus tôt dans cette première manche.
Roger Federer fut en danger sur son service par deux fois dans la seconde manche. Il réussit à revenir d'une marque de 15-40 dans le sixième jeu par trois aces successifs - Roger Federer a d'ailleurs terminé la rencontre avec un total de 24 aces alors que Rafael Nadal n'en a produit qu'un. Cependant, il ne put répéter son effort dans le dixième jeu, et Rafael Nadal remporta la manche par six jeux à quatre.
La troisième manche fut remportée par Roger Federer par un jeu décisif (7-3), chaque joueur ayant remporté sa mise en jeu.
La quatrième manche fut complètement différente. Rafael Nadal mena jusqu'à 4-0, grâce à l'aide des appels au système Hawkeye. Roger Federer, qui fut un critique déclaré de cette technologie explosa la fin du troisième jeu quand une balle de Nadal, déclarée faute, fut requalifiée quand le système révéla que 2 mm de la balle avait touché l'arrière de la ligne. « Comment cette balle peut être bonne ? ... Regardez le score maintenant. Ce système me tue » a-t-il déclaré en direction de l'arbitre. Rafael Nadal a ensuite remporté la manche par 6-2, sans que les joueurs ne prennent le service de leur adversaire.
Les joueurs sont alors entrés dans la manche finale, la première du genre pour Roger Federer dans son règne de cinq ans comme champion à Wimbledon, et il dut s'arracher pour remporter ses deux premiers jeux de service. Mené 15-40 dans les deux cas il réussit à sauver les balles de break, puis à renverser la vapeur. Rafael Nadal perdit ensuite sa mise en jeu - pour la première fois depuis la première manche dans le sixième jeu pour être mené 4-2, Roger Federer produisant des balles de grande qualité pour parvenir à ce résultat. Il remporta son service pour mener 5-2, puis remporta de nouveau le service de Rafael Nadal pour gagner la rencontre.
Cette rencontre (3h 45min) est la troisième en durée pour la finale du simple hommes dans l'histoire du Tournoi de Wimbledon. Roger Federer a gagné onze titres du grand chelem, et détient le record de 11 finales remportées pour seulement deux finales du Grand Chelem perdues. Les deux défaites l'ont été contre Rafael Nadal, et toutes deux lors des Internationaux de France de Roland-Garros, le seul tournoi du grand chelem qu'il n'a pas encore remporté.

Notes et références

  1. En effet quand l'herbe est drue les échanges ne durent guère : le point se jouant le plus souvent sur le service ou le retour de service, le jeu de Rafael Nadal privilégiant les échanges longs.

Sources

Voir sur Wikipédia l'article
Roger Federer.