Retrait d'un projet controversé d'ajouts de paroles à l'hymne national espagnol

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le drapeau national espagnol.

18 janvier 2008. – Les Espagnols devront attendre encore un peu avant de pouvoir chanter leur hymne national.

La Marcha Real (la Marche Royale) est, en effet, sans paroles, depuis sa composition en 1761. Cependant, le 5 juin 2007, Alejandro Blanco, président du comité national olympique espagnol, a défendu l'ajout de paroles à La Marche Royale. « Les paroles ont toujours suscité une controverse, voire, dans certains cas, un rejet. L'Espagne est un pays avec des gens joyeux qui chantent à chaque occasion, alors pourquoi n'auraient-ils pas la possibilité de chanter les paroles de leur hymne national ? » avait-il alors expliqué.

Six mois plus tard, la proposition qui avait été formulée alors a été provisoirement retirée, après avoir été critiquée et considérée comme représentant l'Espagne franquiste et non la diversité culturelle du pays. Parmi les raisons qui ont provoqué ce retrait, figure la première phrase de chaque strophe « Viva España! » (« Longue vie à l'Espagne ! »), qui fait référence à un cri de ralliement au défunt dictateur Francisco Franco. Il a également dit que les Espagnols doivent aimer la « patrie ». Reconnaissant que les paroles « manquaient de consensus », Alejandro Blanco a déclaré « Je dois accepter la réalité, mais cela ne signifie pas que je ne crois plus à cette idée ».

Le ténor espagnol Plácido Domingo, partisan de l'ajout de paroles à la La Marche Royale, devait être la première personne à chanter l'hymne national espagnol, lors d'un diner organisé par le comité national olympique, le 21 janvier 2008.

Sources



  • Page Espagne de Wikinews Page « Espagne » de Wikinews. L'actualité espagnole dans le monde.