Raimundo Perreira assure l'intérim comme président en Guinée-Bissau

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nouvelles connexes
Nécrologies sur Wikinews

3 mars 2009. – Le président de l'Assemblée nationale bissau-guinéenne, Raimundo Perreira, a été désigné, aujourd'hui, président de la République par intérim à la suite de l'assassinat, tôt lundi, du président João Bernardo Vieira. Il dirigera le pays jusqu'à l'organisation d'élections anticipées dans un délai de soixante jours.

La vie a repris son cours normal à Bissau, la capitale, où les banques et les commerces ont rouvert. La plupart des points de contrôle militaires ont été démantelés. Les leaders militaires bissau-guinéens accusent un groupe isolé de soldats d'avoir tué le président Vieira, lundi. « Il n'y a aucun lien entre cet assassinat et celui, dimanche, du chef d'état-major de l'armée, le général Batista Tagmé Na Waié », a expliqué le commandant de la marine bissau-guinéenne, Jose Zamora Induta, à la presse.

La communauté internationale se mobilise au chevet de la Guinée-Bissau. Une délégation de la communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) est arrivée sur place aujourd'hui. Hier, le président en exercice de cette organisation et chef de l'État nigérian, Umaru Yar'Adua, avait annoncé avoir demandé aux chefs de diplomatie du Burkina Faso, du Cap-Vert, de la Gambie, du Nigeria et du Sénégal de « se rendre sur place pour s'assurer que tout transfert de pouvoir respecte la Constitution bissau-guinéenne ». Des émissaires de l'Union africaine (UA) étaient également attendus à Bissau.

Sources