Radovan Karadzic transféré au Tribunal pénal international

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Radovan Karadzic en mars 1994.

30 juillet 2008. – Radovan Karadzic, ancien leader des Serbes de Bosnie, a été transféré au Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) à La Haye, aux Pays-Bas, conformément à la législation serbe, selon un communiqué du ministère serbe de la Justice publié mercredi.

« Cette décision a été prise en vertu de la loi de coopération entre la Serbie-et-Monténégro et le Tribunal international dans le domaine de la poursuite des auteurs de violations des droits de l'homme et de crimes de guerre entre 1992 et 2002 en ex-Yougoslavie », stipule le communiqué.

Récemment, le tribunal local de Belgrade a pris la décision de transférer Radovan Karadzic, accusé de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerres par la justice internationale. La défense du leader des Serbes de Bosnie n'a pas fait appel du jugement prononcé. Le ministère serbe de la Justice est ainsi la dernière instance à donner son feu vert au transfert.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  TPIY: Karadzic transféré conformément à la législation serbe (Justice) » datée du 30 juillet 2008.

Voir aussi

Sources