Raúl Castro est le nouveau président de Cuba

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Raúl Castro, le nouveau président cubain.

25 février 2008. – Sans surprise, Raúl Castro a été nommé dimanche 24 février par l'Assemblée nationale cubaine comme président du Conseil d'État (l'instance suprême du pouvoir dans l'île), et président du conseil des ministres pour cinq ans. Il succède ainsi à son frère Fidel, qui a renoncé à briguer un nouveau mandat.

Affublé par la presse francophone du surnom de Lider minimo[1], Raúl Castro est aux côtés de son frère lors de la révolution de 1959 et devient rapidement général, vice-président du conseil des ministres et ministre de la Défense. Depuis 19 mois, il assurait l'intérim à la suite d'un retrait progressif de son frère dû à son état de santé.

Dans son discours, il a déclaré « J'assume la responsabilité qui m'a été confiée avec la conviction que [...] le Commandant en chef de la révolution cubaine est unique, Fidel est Fidel, comme nous le savons bien, Fidel est irremplaçable », précisant qu'il consultera son frère sur « les décisions relevant de la défense, la politique extérieure et le développement socio-économique ». Dans ce même discours il s'est engagé à assurer la « continuité » du socialisme, tout en dévoilant sa priorité qui est de « satisfaire les besoins élémentaires de la population » en particulier en améliorant l'économie du pays.

Peu après l'élection du nouveau président, le parlement a nommé comme vice-président du pays, numéro deux du régime et successeur désigné de Raúl Castro, l'idéologue du Parti communiste José Ramon Machado Ventura, 77 ans, en lieu et place de Carlos Lage, artisan des réformes économiques de ces dernières année. Ricardo Alarcon a été reconduit pour quatre ans comme chef du Parlement, poste qu'il occupe depuis 1993, tout comme le général Aberlardo Colomé Ibarra à la tête du ministère de l'Intérieur et Felipe Perez Roque à celui des Affaires étrangères. Le poste de chef d'État-Major, qui revêt également une grande importance économique, est attribué à Alvaro Lopez Miera, un des chefs militaires de la campagne d'Angola et « héros de la République ».

Notes

Sources


  • Page Cuba de Wikinews Page « Cuba » de Wikinews. L'actualité cubaine dans le monde.