Réunion des présidents de l'UNASUR à Bariloche

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
San Carlos de Bariloche

28 août 2009. – Les présidents des 12 pays de l'Union des nations sud-américaines[1] (UNASUR) se sont réunis à l'hôtel à Bariloche (Argentine), pour un sommet extraordinaire.

Le début de la réunion a été marquée par la controverse. Le président colombien Álvaro Uribe a demandé que l'événement a été retransmis en direct à la presse, et non par parties, comme cela a été demandé par le président Hugo Chávez du Venezuela.

« Nous voulons la transparence afin que chacun puisse savoir quelles sont les raisons pour lesquelles notre pays a conclu un accord avec les États-Unis », a déclaré le président bolivien.

Chavez est un des opposants les plus importants de l'accord militaire entre la Colombie et les États-Unis qui permet à ces dernier l'utilisation des bases dans des opérations militaires contre les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) et contre le trafic de drogue.

La demande a été accordée par le président Uribe. Les journalistes ont donc un accès complet à des questions examinées à la réunion qui doit se terminer à 14 heures, heure locale.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse Agência Brasil, publiée sous la licence Creative Commons Attribution 2.5 Flag of Brazil.svg, intitulée
«  Presidentes da Unasul chegam juntos a Bariloche » datée du 28 août 2009.
Notes

Source