Référendum : les Italiens choisissent le « Non »

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

26 juin 2006. – Silvio Berlusconi, avec le soutien de la Ligue du Nord, l'avait entamé avant sa défaite lors des élections législatives, les Italiens ont rejeté lundi, avec 61,6% des voix et 96% des bulletins dépouillés, la réforme constitutionnelle qui devait augmenter le pouvoir du premier ministre et l'autonomie des régions dans les domaines de la santé, de l'éducation et de la police.

Sources