Québec : une guerre à finir contre les espèces exotiques envahissantes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche

2 juin 2021. – Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Pierre Dufour, a présenté les enjeux et les objectifs du plan de lutte contre les espèces exotiques envahissantes animales du Québec.

Le plan de lutte contre les espèces exotiques envahissantes s'ajoute à des mesures mises en place depuis 2016 pour limiter la prolifération de la carpe asiatique et d'autres espèces envahissantes.

Le plan du ministre Dufour s'articule autour de trois axes :

  1. La prévention ;
  2. La surveillance ;
  3. Le contrôle.

Il vise à détecter l'arrivée de nouvelles espèces exotiques envahissantes (EEE), à les éradiquer et à éviter leur introduction dans d'autres territoires.

Le ministre Dufour invite la population québécoise à entrer dans la mêlée : « Il en va d'une responsabilité collective, car chaque citoyen peut contribuer à prévenir l'introduction d'espèces exotiques envahissantes. »

Car, une fois introduites dans un nouveau milieu, les EEE peuvent causer des dommages importants à l'habitat des espèces indigènes. Dans certains cas, elles peuvent causer des torts économiques ou menacer la santé humaine par la transmission de maladies ou de parasites.

Des mesures dans la guerre aux EEE sont en place depuis 2016. Parmi celles-ci, on retrouve :

  • Un meilleur encadrement des activités d'élevage de sangliers et de cervidés exotiques ;
  • La surveillance d'insectes et de champignons exotiques envahissants en forêt ;
  • Des mesures découlant du Programme québécois de lutte contre les carpes asiatiques et autres espèces exotiques envahissantes aquatiques.


Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

2 juin 2021

Jour suivant avant