Québec : Régis Labeaume annonce son départ de la vie politique

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Ce 5 mai 2021, le maire de la Ville de Québec, M. Régis Labeaume, a annoncé son retrait imminent de la vie politique.

6 mai 2021. – Le maire de Québec, M. Régis Labeaume, a annoncé hier son intention de ne pas se présenter aux prochaines élections municipales.

Régis Labeaume a été élu à la mairie de Québec en 2007 après la mort subite de sa prédécesseure, Mme Andrée P. Boucher. Il avait remporté l'élection avec 59 % du suffrage. Il a été réélu à trois reprises par la suite, toujours avec une équipe majoritaire. Il aura été maire de la Vielle capitale pendant 14 années.

De gros dossiers menés par le premier magistrat

Au début de son premier mandat, M. Labeaume confie à Daniel Gélinas du Festival d'été de Québec l'organisation des célébrations du 400e anniversaire de la Ville de Québec. Ils réussissent à sauver l'événement qui était voué à l'échec.

Le Centre Vidéotron est l'un des dossiers phares du maire Labeaume.

Dans le dossier du Centre Vidéotron, un amphithéâtre construit dans l'espoir de voir revenir à Québec une équipe de la Ligue nationale de Hockey (LNH), Régis Labeaume a réussi à obtenir 200 M$ du gouvernement du Québec et un autre 200 M$ en offrant la gestion du Centre Vidéotron au Groupe Québecor. Aucune équipe de la LNH n'a élu domicile dans le complexe du boulevard Wilfrid-Hamel, et la ville renonce à chaque année au loyer de l'infrastructure sportive faute de revenus pour les locataires.

La tuerie de la grande mosquée de Québec a été un événement marquant de la carrière politique de Régis Labeaume. Il a reconnu regretter de ne pas avoir entamé de discussion avec la communauté islamique plus tôt.

Le tramway de Québec est l'un des derniers dossiers sur lequel le maire Labeaume a travaillé. Tout commence en 2010, peu de temps après l'ouverture officielle du Centre Vidéotron. Le maire compte sur un financement du gouvernement provincial pour son ambitieux projet. Pour des raisons d'austérité, ce financement lui sera retiré. Le projet se transforme alors en service rapide par bus (SRB) en partenariat avec la Ville de Lévis sur la rive sud de Québec. En 2017, le maire de Lévis, M. Gilles Lehouillier, se retire du projet, qui tombe à l'eau. Le maire Labeaume recevra le support du premier ministre du Québec pour remettre en marche le projet de tramway. Ce support sera de courte durée à cause d'un changement de gouvernement au provincial en 2018. Le conseil des ministres donnera l'assentiment gouvernemental au projet du tramway de Québec en avril 2021.

Événements marquants de la carrière politique du maire Labeaume

De l'aveu de M. Labeaume, les événements marquants de sa carrière politique auront été l'attentat de la grande mosquée de Québec et la tuerie dans le Vieux-Québec.

Le 29 janvier 2017, vers 19 h 45, un individu ouvre le feu sur des fidèles rassemblés pour la prière au Centre culturel islamique de Québec. Il sera mis en état d'arrestation rapidement après avoir lui-même contacté la police. L'homme a été accusé de 6 meurtres prémédités et de 5 de tentatives de meurtre. Le maire a entamé des communications avec les communautés, qui résulteront dans la création d'un principe du vivre-ensemble.

Dans le Vieux-Québec, au cours de la soirée de l'Halloween 2017, un homme vêtu d'un costume médiéval a tué deux personnes et en a blessé cinq autres à l'aide d'une arme blanche.

La mairesse de Montréal a exprimé son admiration pour la carrière du maire Labeaume.

Problèmes de santé

Au début de l'année 2019, Régis Labeaume reçoit un diagnostic de cancer de la prostate, pour la première fois depuis 2007, Régis doit prendre une pause. Il restera à la maison quelques semaines.

Des hommages à la suite de l'annonce du retrait de la vie politique de M. Régis Labeaume

  • Valérie Plante, mairesse de la Ville de Montréal : « Régis a été de qualité tout au long de son mandat et moi c’est ce à quoi j’aspire de demeurer pertinente ».
  • François Legault, premier ministre du Québec : « Pendant plus d’une décennie, il a servi les gens de Québec avec passion et fierté. Il peut partir la tête haute ».
  • Justin Trudeau, premier ministre du Canada : « la contribution de Régis Labeaume à travers toutes ses années au service de ses concitoyens. Grâce à sa passion et à sa vision, il a su transformer la Ville de Québec. Nous lui devons beaucoup. »
  • Geneviève Guilbault, ministre responsable de la Capitale-Nationale : « Personne ne peut mettre en doute l’attachement et la passion, l’investissement personnel et professionnel de Régis Labeaume ».

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

6 mai 2021

Jour suivant avant