Proche-Orient : plus de 80 roquettes tombent sur Israël

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

30 décembre 2008. – Les milices palestiniennes ont tiré plus de 80 roquettes lundi, en direction du sud d'Israël.

Trois Israéliens ont été tués durant la journée de lundi : un ouvrier du bâtiment à Ashkelon, une femme à Ashdod et un soldat à la base militaire de Nahal-Oz. Les médecins font état de 35 à 40 blessés, dont certains sont dans un état grave.

Une roquette tirée depuis Gaza a franchi presque 40 km pour tomber aux environs de Yavne où se trouve un centre de recherches nucléaires, sans toutefois faire de victimes ni de dégâts. Les Palestiniens ont également pilonné à deux reprises la ville d'Ashdod, à 35 km au nord de Gaza, à coups de lance-roquettes de 122 mm.

Plusieurs centaines de milliers d'Israéliens vivent dans la zone de portée des missiles palestiniens. En raison des opérations militaires se poursuivant depuis samedi, les zones frontalières de Gaza ont été fermées d'accès.

Plus de 350 Palestiniens ont péri à Gaza sous les bombes israéliennes. Tsahal a décrété une mobilisation partielle des réservistes et poursuit la concentration de blindés et de canons autour de l'enclave palestinienne en vue d'une éventuelle opération terrestre.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Proche-Orient : plus de 80 roquettes tombent sur Israël » datée du 30 décembre 2008.

Sources