Proche-Orient : échanges de tirs à la frontière israélo-libanaise

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

8 janvier 2009. – « Des échanges de tirs ont retenti jeudi matin à la frontière israélo-libanaise, une première après le déclenchement des hostilités entre Israéliens et Palestiniens dans la bande de Gaza », a fait savoir un porte-parole de Tsahal.

Trois à cinq roquettes de type Katioucha sont tombées jeudi matin, à proximité de la ville israélienne de Nahariya, blessant deux personnes et provoquant l'évacuation de la population locale. L'armée israélienne a aussitôt répliqué par plusieurs salves d'artillerie en direction du Liban.

Il s'agit d'un premier tir de roquette effectué depuis le Liban après le début des opérations israéliennes fin décembre dans la bande de Gaza. Aucun mouvement islamiste libanais ne l'a revendiqué.

Les autorités israéliennes se sont empressées à dédramatiser l'incident, rejetant la thèse de l'ouverture d'un « second front ».

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Proche-Orient : échanges de tirs à la frontière israélo-libanaise » datée du 8 janvier 2009.

Sources