Preuve de l'existence d'un satellite « broyé » dans les anneaux de Saturne

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le reste le plus massif est montré dans la boite blanche, et il indique la présence d'une petite lune de 150 m
Source : NASA.

24 octobre 2007. –

D'après les scientifiques, ce qu'ils ont observé, en analysant les images de Cassini-Huygens, flottant à l'intérieur des anneaux de Saturne sont les restes d'un satellite broyé.

Des chercheurs de l'Université du Colorado à Boulder, analysant des images prises en 2004 par la sonde Cassini-Huygens, ont trouvé ce qu'ils ont appelé des 'petites lunes', qui seraient les restes (allant de la taille d'un camion à celle d'un stade) d'un satellite beaucoup plus gros qui a probablement été détruit lors de l'impact d'un astéroide ou d'une comète.

« C'est la première preuve de l'existence d'une ceinture de petites lunes dans les anneaux de Saturne. Nous avons prouvé que ces petites lunes se trouvent dans une zone très petite de l'anneau "A" et nous avons des preuves que ce sont les restes d'un satellite beaucoup plus gros qui a été détruit par l'impact d'une météorite ou d'une comète » a indiqué l'un des membres de l'équipe scientifique, Miodrag Sremcevic.

Cassini-Huygens a observé 8 nouvelles trainées à l'intérieur de l'anneau A. Ces trainées se forment autour de petites lunes qui sont trop peu massives pour vider l'espace autour d'eux de la matière qu'il contient, mais qui le sont suffisamment pour lui faire former une sorte d'anneau autour d'elles. Les scientiques pensent que ces trainées sont dues au sillage des petites lunes. Ce sillage est plus dense que le milieu environnant, et apparait donc brillant. La zone dans laquelle ces trainées apparaissent fait environ 3500 km de large.

Les scientifiques estiment que la taille du satellite ayant été détruit est similaire à celle de Pan, le satellite le plus proche de Saturne.

Sources