Poursuite de l'évacuation des Russes à Gaza

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

22 janvier 2009. – « Les diplomates russes ont effectué une opération d'évacuation de leurs compatriotes, la quatrième depuis le début de l'année, de la bande de Gaza, où une trêve fragile est en vigueur », rapporte jeudi le correspondant de RIA Novosti sur place.

« La première fois, nous n'avons pas pu partir à cause du travail de mon mari et, à vrai dire, nous n'imaginions pas que ce serait aussi horrible. La deuxième fois, parce que nous nous sommes trouvés dans la zone d'occupation et n'avions pas accès au point de rassemblement », a raconté une Russe, après avoir quitté l'enclave avec son mari et ses enfants.

« Nous avons eu vraiment peur, c'était la guerre, une guerre ordinaire », a-t-elle ajouté.

Dix Russes, en majorité les femmes et les enfants des Palestiniens qui avaient fait leurs études en URSS, ont quitté l'enclave en direction de la Jordanie via Israël, avant d'être transférés en Russie. L'Ukraine, les États-Unis, la Slovaquie, l'Espagne et d'autres nations font de même. Au total, 152 Russes ont quitté la bande de Gaza.

La première évacuation a été effectuée le 2 janvier, après les bombardements israéliens, la deuxième, le 8 janvier, lors des combats terrestres, et la troisième, le 19 janvier, à la suite de la proclamation de la trêve.

Israël a lancé des bombardements aériens le 27 décembre dernier, avant d'entamer une opération militaire terrestre contre la bande de Gaza. Baptisée « Plomb durci », cette opération visait à faire cesser les tirs de roquettes palestiniens contre le territoire israélien et à arrêter la contrebande d'armes alimentant le Hamas. Les opérations militaires ont cessé dimanche dernier, après la proclamation d'un cessez-le-feu unilatéral par Israël.

Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Gaza : poursuite de l'évacuation des Russes (agence) » datée du 22 janvier 2009.

Sources