Possible découverte de la tombe du roi Hérode le Grand

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

10 mai 2007. – Palestine, L'archéologie israélien Ehud Netzer se dit convaincu d'avoir découvert, après 35 ans de recherches, la tombe de Hérode le Grand (73 av. J.-C.-4 av. J.-C.), roi de Judée de 37 av. J.-C. jusqu'à sa mort, grand bâtisseur et, selon les Évangiles, souverain qui aurait ordonné la mise à mort de tous les enfants de moins de deux ans à Béthléem lors de la naissance de Jésus Christ, annoncé comme « roi des Juifs ».

La colline d'Hérodion.

M. Netzer, qui enseigne à l'université hébraïque de Jérusalem et travaille sur le site depuis 1972, a donné une conférence de presse, mardi 8 mai 2007, pour donner des détails sur une découverte qui remonte en réalité à trois semaines et présenter des échantillons des vestiges découverts et montrer diverses photos. L'équipe d'archéologues dirigée par le professeur a trouvé, sur les contreforts de la colline d'Hérodion, en un lieu où le roi s'était fait bâtir un château, à une douzaine [1] kilomètres au Sud de Jérusalem, dans l'actuelle en Cisjordanie, ce que les chercheurs pensent être des morceau d'un sarcophage qui, selon leurs vues, serait celui du roi Hérode. Le professeur Netzer argüe notamment du fait que la colline fortifiée de Hérodion aurait été le seul endroit auquel aurait été donné le nom du monarque.

Les recherches, durant des années, s'étaient cantonnées dans la petite bourgade massée au pied de la colline fortifiée. Elles ne se sont déplacées au sommet de la colline et sur ses contreforts qu'au cours des dernières années, et plus particulièrement depuis août 2006. L'historien romain Flavius Josèphe indiquait pourtant que la dépouille du roi défunt avait été transportée au « château d'Hérodion », ce qui aurait pu orienter les fouilles sur la colline où était bâti le château.

Le château avait été dévasté trois quarts de siècle après la disparition du roi, au cours d'une révolte des Juifs contre les Romains et, selon les historiens, le sarcophage du roi aurait été réduit en morceaux à cette occasion. Ce sont ces morceaux que l'équipe d'archéologues conduite par le professeur Netzer pense avoir découvert. Les légions romaines avaient pris le contrôle de la bourgade d'Hérodion et de son château vers la fin de la révolte des Juifs, vers 71 ap. J.-C.

Selon la reconstitution présentée par le professeur Netzer, les morceaux de sarcophage découverts permettent de penser que le sarcophage du roi Hérode aurait mesuré environ 2,50 m de long.

Notes

Sources

Sources anglophones
Sources francophones