Polynésie française : « Coup de feu » chez les Pakumotus

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

2 février 2014. – Le 30 janvier dernier, les agents de la Direction centrale de la Sécurité publique (DCSO) se sont rendus au domicile de Teiri Athanase, récemment condamné à six mois ferme pour mise en circulation de monnaie n'ayant pas cours légal. L'action policière visait à appréhender le roi autoproclamé de la Polynésie française qui continuait à produire de faux billets malgré le jugement. Les gardes du corps du « roi » ont alors tenté d'ouvrir le feu sur les policiers avec des armes à feu de provenance inconnue, sans succès. Cinq personnes ont été interpellées dont M. Teiri. Ils seront présentés vendredi devant un juge d'instruction. Quatre chefs d'inculpation sont retenus contre le « roi Pakumotu » : tentative de meurtre, rébellion, constitution de groupe armé et émission de fausse monnaie.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 2 février 2014

Jour suivant avant