Politique municipale québécoise : Richard Marcotte quitte la mairie de Mascouche

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


30 novembre 2012. – Le maire de Mascouche, Richard Marcotte, a annoncé au journal Le Trait d'Union qu'il quittait la mairie de la ville pour se consacrer entièrement à sa famille. Le politicien invoque la maladie du mari de sa fille comme raison principale de son retrait. Cette démission fait suite à de nombreuses allégations de corruption et de favoritisme dans l'attribution de contrats municipaux qui ont été émises à son endroit. Le maire a fait l'objet d'une arrestation en avril 2012 dans le cadre d'une opération de l'Unité permanente anticorruption. Depuis ce moment, les réunions du conseil municipal où le maire Marcotte continuait à siéger ont été très mouvementées et dérangées par les protestations de plusieurs citoyens et groupes de pression. Il siégeait jusqu'à sa démission à titre d'indépendant puisqu'il avait été éjecté des rangs de son parti à la suite de révélations faites par différents médias.

Le dirigeant municipal aurait, entre autres, fait réparer gratuitement sa maison par un entrepreneur ayant obtenu plusieurs contrats publics à Mascouche selon les informations révélées par l'émission Enquête de Radio-Canada. Selon une autre recherche faite par La Presse, la ville aurait payé plus de 400 000 dollars à un entrepreneur pour un contrat de déneigement des 617 bornes fontaine sur son territoire. La démission se produit dans le contexte de la probable adoption prochaine d'une loi provinciale permettant la destitution de maires ayant été accusés d'actes criminels.

Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 30 novembre 2012

Jour suivant avant
  • Page Québec de Wikinews Page « Québec » de Wikinews. L'actualité québécoise dans le monde.