Paléontologie : la chute mortelle d'un arbre de Lucy

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Ossements du squelette de Lucy.

Publié le 30 août 2016
Lucy, l'australopithèque aurait, selon des experts et la revue Nature du lundi 29 août après une nouvelle étude des ossements, fait une chute mortelle d'un arbre. Selon John Kappelman, « Ce genre de fracture de compression survient quand la main frappe le sol lors d’une chute, ce qui a un impact sur les éléments de l’épaule qui entrent en collision les uns avec les autres, et qui crée une signature unique sur l’humérus » afin d'expliquer une fracture à l'humérus droit. Ce moulage de fracture a ensuite été présenté à un chirurgien orthopédique qui confirmerait la thèse du chercheur.

Lors de sa chute d'une hauteur de 12 mètres, Lucy aurait tenté d'amortir celle-ci en posant ses mains au sol, expliquant ainsi une fracture de ses bras, tandis que son pied, aurait été le premier à heurter violemment le sol. Sa mort aurait ensuite été assez rapide. Le cadavre de cette australopithèque a été piégé et conservé dans un cours d’eau. L'explication concernant la présence de Lucy dans cet arbre est qu'elle aurait grimpé pour soit y trouver un refuge soit pour se protéger des fauves.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews

avant Jour précédent

30 août 2016

Jour suivant avant