Pakistan : neuf alpinistes tués par des talibans

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vue aérienne de la face ouest du Nanga Parbat

23 juin 2013. – Alors qu'ils effectuaient l'ascension du Nanga Parbat, 9e plus haut sommet du monde avec 8 126 mètres, dans l’Himalaya pakistanais, neuf alpinistes étrangers ont été tués par balles par des talibans. Un groupe armé, habillé en policiers, a pris en otage deux guides locaux afin d'accéder au camp de base où se reposaient les victimes vers 22 h (heure locale). D'après les autorités, cinq Ukrainiens, trois Chinois et un Pakistanais ont été abattus.

Jusqu'à présent, la région avait été épargnée par ces attaques. « La zone est isolée dans les montagnes. Il n'y a aucune connexion routière et elle n'est accessible qu'à dos de mule ou de cheval, ou à pied », ont expliqué les autorités. Le premier ministre a lui dénoncé des « actes cruels et inhumains [qui] ne sauraient être tolérés et tous les efforts seront entrepris pour faire du Pakistan un lieu sûr pour les touristes ». Le Mouvement des talibans du Pakistan (TTP) a revendiqué l'assassinat, mené par une faction inconnue nommée Junood ul-Hifa en représailles de la mort du numéro deux des talibans pakistanais, tué en mai par un drone américain.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 23 juin 2013

Jour suivant avant