Nécrologie : l'écrivain Dick Francis s'en est allé

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nouvelles connexes
Nécrologies sur Wikinews

15 février 2010. – L'écrivain britannique Dick Francis est décédé dimanche, à son domicile, dans l'archipel des îles Caïmans[1], sur l'île de Grand Cayman, à l'âge de 89 ans, de mort naturelle. L'information a été annoncée par son éditeur, citant sa famille dans un communiqué.

D'abord aviateur durant la Seconde Guerre mondiale, Francis avait également été jockey dans le monde du sport hippique, comme son père. Remportant plus de 350 succès, il avait cependant été contraint à mettre un terme un sa carrière à la suite d'une lourde chute de cheval, en 1957.

Dès lors, il se consacre à l'écriture de romans policiers, tout en devenant chroniqueur hippique pour le journal London Sunday Express. Par ailleurs, ses 42 romans, traduits en une vingtaine de langues, gardent souvent un lien avec le milieu hippique. D'après la chaîne de télévision Euronews, la reine Élisabeth II, avec qui il fit connaissance lors de sa carrière sportive, serait l'une de ses lectrices.

En 1996, l'homme est distingué par le Prix Edgar Allan Poe, après avoir été fait officier de l'Ordre de l'Empire britannique en 1984.

Depuis la mort de son épouse Mary, en 2000, le défunt avait cessé de publier, ce qui avait ravivé la rumeur selon laquelle ce n'était pas lui qui était l'auteur de ses ouvrages, mais bien son épouse. En effet, c'est ce qu'avait affirmé, en 1999, une biographie non autorisée de Dick Francis.

Son fils Felix s'est déclaré « anéanti » par la perte d'un père « extraordinaire ».

Notes

Sources