Nécrologie : décès de Naomi Sims, la première super-mannequin noire américaine

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nouvelles connexes
Nécrologies sur Wikinews

6 août 2009. – Naomi Sims, qui a succombé à un cancer ce week-end à l'âge de 61 ans, avait été parmi les premières femmes noires à connaître un certain succès dans les grands défilés de mode de New York, siège de la Haute couture aux États-Unis. C'était durant les années 1960, alors que l'Amérique était proie aux remous de la lutte en faveur des droits civiques.

Née en 1948 dans le Mississippi, bien avant la fin de la ségrégation raciale, Mme Sims avait vécu dans la pauvreté, passant la plupart de son enfance dans des foyers d'accueil avant de remporter une bourse offerte par une école de mode de New York, le Fashion Institute of Technology.

À une époque où les mannequins étaient pratiquement toutes de blanches, ou moins foncées de peau, elle avait fait sa place dans les défilés de mode avant d'être propulsée, en 1967, sur la couverture d'un magazine du New York Times et dans une publicité diffusée à la télévision. Un an plus tard, sa photographie apparaissait sur la couverture du The Ladies' Home Journal, alors l'une des revues favorites des américaines au foyer. Allaient venir ensuite d'autres couvertures, dont celles des magazines Life, Vogue et Cosmopolitan.

Le couturier américain Halston, parmi les premiers à user de ses services, dit de Naomi Sims qu'elle était « une formidable ambassadrice pour tous les Noirs, incarnant le slogan de l'émancipation noire, « Black is beautiful ». Elle aiderait à ouvrir d'innombrables portes pour les mannequins noirs qui seraient enfin intégrées dans les magazines et les publicités à la télévision ».

Femme d'affaire, elle lance une marque de perruques dès 1973, qu'elle allait étendre aux cosmétiques destinées aux peaux noires en 1980. Mme Sims expliquerait un jour au quotidien Washington Post que son but n'avait jamais été de se contenter d'être mannequin.

Elle se ferait également remarquer pour ses ouvrages sur la beauté, la santé et la réussite sociale. L'école Harvard Business Review, tout comme l'actrice Oprah Winfrey, vantèrent ses qualités d'entrepreneur.

Source


  • Page États-Unis de Wikinews Page « États-Unis » de Wikinews. L'actualité américaine dans le monde.