Mouvement lycéen : vendredi 7 décembre 2018

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimedia :

7 décembre 2018. – Sur 4200 établissements scolaires de France, 400 lycées ont été perturbés dont 84 bloqués :

  • à Paris, une trentaine de lycées ont été perturbés, plusieurs milliers de lycéens ont manifesté dans les rues ce matin entre la station de métro Stalingrad et la place de la République. Le rectorat de Paris a ordonné la fermeture de tous les établissements scolaires (écoles, collèges et lycées) parisiens demain samedi.
  • en Seine-Saint-Denis, 31 établissements ont été perturbés avec 13 interpellations, six gardes à vue, quatre véhicules incendiées dont un à Aubervilliers, des « départs de feu » ont eu lieu au niveau de deux établissements et un commerce a été pillé.
  • en Essonne, une quinzaine d’établissements ont été perturbés, dont à Sainte-Geneviève-des-Bois où il y a eu deux voitures brûlées.
  • dans le Val-d’Oise, vingt lycées ont été perturbés, douze personnes ont été interpellées.
  • dans les Hauts-de-Seine, trois personnes ont été interpellées dont un jeune muni d’un cocktail molotov devant un lycée de Meudon.
  • dans les Yvelines, les dernières gardes à vue des jeunes de Mantes-la-Jolie qui n'ont pas été levé hier ont été levé aujourd'hui. Au total, 16 mineurs ont été ou seront présentés à un juge des enfants.
  • dans le Rhône, la police a interpellé 19 jeunes durant la manifestation de lycéens et 20 autres aux abords d’établissements bloqués en banlieue.
    • à Lyon, le lycée Ampère a été débloqué par la police.
  • à Bron (Rhône-Alpes), une voiture a été incendiée devant le lycée Jean-Paul Sartre bloqué, le tram T5 a été stoppé. Il y a eu une interpellation.
  • à Carpentras (Vaucluse) et Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), des lycéens ont jeté de l’acide sur les agents de l’ordre à proximité d’un lycée.
  • à Wingles, après avoir reçu un œuf pendant une interview, une journaliste a demandé un peu de respect aux manifestants du lycée Voltaire. Là un agitateur a lancé dans la direction de la journaliste et de sa collègue, l'une de la Voix du Nord et l'autre de l’Avenir de l’Artois, une bouteille d’acide qui a explosé à quelques centimètres d’elles.
  • à Saint-Etienne (Loire), douze jeunes hommes - mineures pour la plupart - ont été interpellés et placés en garde à vue, cinq d'entre eux, vont être poursuivies pour violence sur les agents de l’ordre.
  • à Mulhouse, le lycée Schweitzer a été bloqué, une voiture a été incendiée et une autre a été retournée. Sur l’avenue Kennedy, un policier a été grièvement blessé, après avoir été renversé par un motard sans casque.
  • à Ajaccio, un homme de 31 ans a été arrêté près du lycée professionnel Antonini pour avoir incité des jeunes à casser comme à Paris.
  • dans l’Oise, quatre lycées du centre-ville de Beauvais et deux à Méru sont restés fermés.
  • à Montpellier, une trentaine d’établissements ont été bloqué ou filtré.
  • à Toulon, sept manifestants ont été interpellés, notamment pour jets de cocktail molotov.
  • Ailleurs, des lycées ont été bloqués ou filtrés notamment à Rennes, Nantes ou Chartres.


Sources[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]