Mouvement lycéen anti-CPE à Lyon

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

9 février 2006. – Alors que le gouvernement français a fait passer le projet de loi en utilisant l'article 49.3 de la Constitution, et que le Parti socialiste a pour sa part décidé de déposer une motion de censure en utilisant l'article 49.2.

Le mouvement national lycéen contre le Contrat première embauche s’organise à partir de Lyon. Une quarantaine de lycéens venus de toute la France se sont réunis hier après-midi à la Bourse du travail (3ème arrondissement) dans le but de coordonner leur mouvement. « Un appel aux lycéens français » a été lancé pour obtenir le retrait du CPE. Les lycéens s'étaient en effet victorieusement illustrés dans leur mobilisation contre la loi Fillon en 2005. « Au-delà du CPE, c’est la politique anti-jeunes menée par le gouvernement contre laquelle nous nous battons », a précisé Charlotte Allegret, la vice-présidente nationale du mouvement lycéen Fidl, scolarisée à Villeurbanne. « Nous contestons les réformes en cours : l’apprentissage à 14 ans, la suppression des ZEP et les flics dans les lycées » a-t-elle ajouté. Des projets de lois que les étudiants et les lycéens lyonnais ont de nouveau contestés cet après-midi, lors d'une manifestation organisée entre la place Bellecour et la Bourse du travail.

Une journée d’action nationale est prévue le 7 mars (après les vacances scolaires) par les mouvements étudiants et les syndicats.

Sources