Montpellier : finitions et essuyages de plâtre à Odysseum

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

30 août 2009. – Il y a onze ans, l'inauguration du cinéma multiplexe Gaumont marquait la naissance d'Odysseum. Ce nouveau quartier commercial de Montpellier va grandir en septembre 2009 avec un centre commercial et un hypermarché du groupe Casino. Sur ses marges, un lycée ouvre également le premier septembre, premiers pas vers l'urbanisation au-delà de l'autoroute A9.

De la table rase au centre commercial

Après l'ouverture du multiplexe, la première partie des rues des restaurants et d'activités ludiques se mettent en place, au début des années 2000...
... tandis qu'en 2005, le magasin Ikea ouvre de l'autre côté, isolé par les terrains des extensions aujourd'hui achevées.

Le 23 septembre prochain, après une douzaine d'années de travaux, il faudra avoir une bonne mémoire pour retrouver dans le paysage autour du centre commercial inauguré les chemins vicinaux, les mas, leurs vignes et les quelques bois de l'Est montpelliérain[1]. L'aménagement du quartier d'activités du Millénaire dans les années 1980 avaient déjà bouleversé le nord de cette rive gauche du Lez, peu touchée par l'urbanisation.

Georges Frêche, à la tête des intercommunalités successives depuis 1977[2], a voulu un quartier tourné vers les loisirs, la restauration et le commerce. En face au multiplexe Gaumont, de l'autre côté du terminus de la première ligne de tramway, Montpellier Agglomération a ainsi bâti la patinoire Végapolis, le planétarium Galilée et l'aquarium Mare Nostrum. Des restaurants franchisés ont ouvert autour, ainsi que des entreprises privées de loisirs : bowling, murs d'escalade, parc de jeux pour enfants par exemple.

En 2005, le groupe suédois Ikea ouvrait un magasin d'ameublement, suivi en 2008 par la société Decathlon. À l'Est d'Odysseum, cette dernière a unifié ses trois magasins de l'agglomération montpelliéraine. Entre la zone ludique et les deux magasins spécialisés, un grand vide où a été construit en deux ans le nouveau centre commercial qui sera inauguré le mercredi 23 septembre 2009.

Entre les deux zones, sont montés un centre commercial et un parc de stationnement.
Les quais de déchargement de l'hypermarché sur la face nord (et sans entrée publique) du centre commercial.

Comme les précédentes phases du développement d'Odysseum, celle-ci fait débat parmi les commerces déjà présents en ville et autour. À la fin des années 1990, Gaumont avait cédé son cinéma Capitole, près de la place de la Comédie, au cinéma d'art et essai Diagonal. Les commerçants de l'Écusson et du centre commercial du Polygone veillent à leurs intérêts et à limiter la concurrence d'Odysseum par l'intermédiaire de la mairie et de la Chambre de commerce. Déjà, la mairie de Montpellier n'a pas autorisé l'ouverture du nouvel hypermarché le dimanche 27 septembre, premier dimanche ouvrable après l'inauguration[3]. Au-delà de ce centre commercial, l'ouverture d'un possible « village de marques » en 2012[4] à Odysseum inquiète de nouveau les commerces en place.

L'hypermarché Géant Casino s'installe dans le rectangle bleu clair au nord d'un centre commercial en forme de D. Il est issu du déménagement du Géant des Prés-d'Arènes, dans le sud de Montpellier. Là-bas, l'ancien centre commercial sera reconstruit en lien avec la transformation de la zone industrielle en un quartier résidentiel baptisé La Restanque[5].

Un système circulatoire complexe

Depuis juillet 2000, la ligne 1 de tramway dessert Odysseum depuis le centre ville. Fixé en 2006, l'arrière-plan de cette photographie montre le paysage d'avant Odysseum.
À peine bouclé dans quelques jours, le boulevard circulaire de deux fois deux voies est déjà jugé trop étroit, surtout le samedi.

Dès l'ouverture du multiplexe, en 1998, la première ligne de tramway était prévue pour relier le centre de la ville à Odysseum. Le terminus est installé place de France sur le parvis du cinéma et à l'entrée de la rue Ulysse menant aux activités et aux restaurants. L'importance de ce moyen de transport est confirmée par l'ouverture d'une station à l'intérieur de la galerie du nouveau centre commercial. Autour du cinéma et au sud du « premier Odysseum », des places de stationnement s'étendent pour permettre aux premiers clients et aux travailleurs pendulaires de prendre la correspondance avec le tramway. La connexion des boulevards enserrant le sud et l'est d'odysseum avec la sortie d'autoroute de Montpellier-Est favorise l'accès en voiture.

Cependant, il faut permettre le mouvement de toutes ces automobiles dans Odysseum, en plus des flux voisins se dirigeant vers Port Marianne ou le Millénaire. Le quartier sera doté en septembre d'un boulevard circulaire complet de deux fois deux voies, ponctué de carrefour giratoire. Le dernier tronçon de la partie nord sera livré avec la fin de la construction du parking. Georges Frêche a déjà évoqué un élargissement à deux fois trois voies en raison de l'intensité des flux le samedi après-midi. Sans compter aux heures de pointe en semaine avec la saturation aux sorties de l'autoroute A9 par le trafic local.

Un parc de stationnement à étages, façon circuit électrique, pour garantir une place aux cinéphiles et aux usagers des transports publics. Mais aussi pour accroître la rentabilité du stationnement ?
Le centre commercial dispose de ses propres parcs de stationnement. Ici, un niveau aérien est occupé encore par les entreprises du chantier.

Entre les utilisateurs du tramway, les cinéphiles, les clients et autres visiteurs d'attractions, le stationnement marque l'espace d'Odysseum de grands parcs. De surface autour du multiplexe et dans le sud de la rue ulysse, mais également souterrains pour Ikea et Decathlon. Le centre commercial comprend ses installations souterraines et aériennes à étages.

En septembre sera également ouvert un parkings à étage, peint en bleu et évoquant un circuit électrique pour enfants. Il est principalement destiné à la clientèle du cinéma et aux abonnés des Transports de l'agglomération de Montpellier. Pour la première, le ticket du film permettra la gratuité de quatre heures de stationnement[6]. Les abonnés aux TaM pourront prendre un abonnement lié à l'usage du parking. Pour les usagers ponctuels, comme habituellement dans les parkings d'échange des TaM, les automobilistes s'y garant obtiendront, en contre-partie du prix, un ticket par passager valant pour un aller-retour dans les bus et tramways de la Communauté d'agglomération. Une fois descendus de leurs voitures, les piétons n'auront aucun souci pour passer dans chaque partie du quartier.

Seront-ils suffisants quand on voit la surface occupée par les véhicules individuels et professionnels des ouvriers du chantier ?


Le lycée Mendès-France déménage en zone pionnière

Les nouveaux locaux du lycée pendant que les ouvriers travaillent sur le revêtement du nouveau trottoir.
Au coin du parvis du lycée, vue sur la Banquière agricole et le bois du château de la Mogère, une des folies du Montpellier du XVIIIe siècle.

Dès le mardi premier septembre, sera ouvert un nouvel équipement : le lycée Pierre Mendès-France quitte ses locaux de l'avenue Georges-Clemenceau, où il se fit connaître comme le lycée professionnel La Méditerranée jusqu'au rebaptême du milieu des années 2000. Installé au sud d'Odysseum et de la clinique du Millénaire, de l'autre côté de l'autoroute, son parvis fait face à un décor campagnard encore exempt de l'urbanisation minérale qui marque Odysseum et plusieurs lieux fréquentés de la ville : place de la Comédie, Antigone.

Cette construction déplace ce lycée de quatre kilomètres vers l'Est à vol d'oiseau. C'est la première d'une longue liste attendue depuis longtemps dans les projets de la municipalité Frêche : dans ce secteur sont prévus depuis quelques décennies une possible gare TGV de la ligne Languedoc-Roussillon (ouverture en 2013), le passage du doublement de l'autoroute A9 et de nouveaux quartiers résidentiels.

À l'entrée d'Odysseum, un autre lycée professionnel ouvrira en septembre 2011. Dessiné par Massimiliano Fuksas, le lycée Marianne sera un lycée hôtelier[7].

Un pont de desserte locale à deux voies reconfiguré en une voie alternée pour un large cheminement piéton. À proximité d'une circulation à deux fois deux voies, y aura-t-il des embouteillages pour emprunter cet ancien raccourci tourné vers le sud-est.
Les lycéens piétons auront-ils la patience de traverser suivant des feux destinés à assurer leur priorité ?

S'installer en zone pionnière n'est pas sans poser le problème de la circulation des lycéens de Mendès-France.

Pour les lycéens dotés du permis de conduire, vont-ils accepter de marcher depuis Odysseum ou stationner anarchiquement dans les champs autour du parvis du lycée ?

Pour les lycéens piétons, aucune extension de ligne de bus urbaine n'est prévue entre la station Place de France et le lycée. Un cheminement piéton d'un demi-kilomètre est mis en place à partir des parkings sud avec traversée du boulevard Pénélope et montée du pont au-dessus de l'autoroute par un large trottoir. Ce pont, jadis dédié à un trafic local de raccourci entre Montpellier et Mauguio, se retrouve ainsi à une voie alternée de circulation automobile. Il aurait cependant pu être une sortie supplémentaire du quartier Odysseum en cas de saturation des avenues occidentales à cause des travaux de la troisième ligne de tramway ou du secteur de la sortie de l'autoroute.

Les projets à Odysseum et autour ne manquent pas, tout comme le seront les correctifs liés aux problèmes du transport automobile.

Sources


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews (voir la page de discussion pour plus de détails).
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).


  1. Ancien paysage encore lisible sur la carte topographique de Montpellier, au 1/25000 n°2743 ET, Institut géographique national, 1re édition, 1990.
  2. Le district de Montpellier, fondé en 1965, a laissé place à la communauté d'agglomération en 2001.
  3. Karim Maoudh avec Didier Thomas-Radux, « La mairie refuse que Géant Odysseum ouvre le dimanche suivant son inauguration », Midi libre, 26 juillet 2009 ; page consultée le 30 août 2009.
  4. « Marques Avenue ouvrira ses portes le 21 mars 2012 à Odysseum, à Montpellier », communiqué de presse de Montpellier Agglomération, 26 mars 2009
  5. Notice pour Cédric Druetta, « Mutation 3.1... : création d'un équipement commercial à Montpellier, quartier des Prés d'Arènes », ArchiRès, 2004 ; page consultée le 30 août 2009.
  6. « Le multiplexe sera rénové en 2010 », entretien avec Daniel Paulard, directeur du multiplexe, par Gil Lorfèvre, Midi libre, 19 août 2009 ; page consultée le 30 août 2009.
  7. « Fuksas dessine un lycée hôtelier à Montpellier », Bâti Actu, 26 février 2008 ; page consultée le 30 août 2009.