Monde : le FMI propose un recul de l'âge de la retraite et une baisse des pensions

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Christine Lagarde.

12 avril 2012, Barcelone. – Le Fonds monétaire international a publié un rapport proposant un recul de l'âge de la retraite.

Selon sa présidente, Christine Lagarde, l'espérance de vie constitue un risque de longévité que les États devront prendre en considération. « Le risque lié à la longévité est un thème qui exige plus d'attention et qui a été sous-estimé […] Une réforme essentielle est de permettre que l'âge de la retraite augmente au même moment que la longévité » note le document. En conséquence, le Fond a estimé nécessaire, non seulement une augmentation de l'âge du départ en retraite en fonction de l'espérance de vie, mais aussi une baisse des pensions allouées. Pour cela, il suggère que les gouvernements appliquent une règle automatique en ajustant cet âge au fur et à mesure qu'augmente l'espérance de vie.

Dans ce contexte, Christine Lagarde a été critiquée pour son propos « Je pense que les grecs devraient se venir en aide mutuellement [...] en payant tous leurs impôts. ». En effet, elle ne paye elle-même aucun impôt sur son salaire annuel de 550000$[1] ; de plus, il est intéressant de rappeler que la dette publique française a augmenté d'environ 360 milliards d'euros sous son ministère (+38% en quatre ans), montant qui correspond exactement à la somme investie en 2008 pour « sauver les banques »[2].

Par ailleurs, force est de rappeler que le FMI a achevé fin 2010 la vente de 403,3 tonnes d'or (le 8ème de ses réserves, vendu pour environ 15 milliards de dollars)[3] initiée par DSK en avril 2008[4]. À cette époque, les finances de l'organisation semblaient être fragiles et furent la cause du plan de départs volontaires de 600 salariés. Malgré l'austérité bien ordonnée qu'il s'est appliqué à lui-même, le FMI continue de demander davantage de fonds à ses membres[5] ; car il ne peut actuellement engager « que 380 milliards de dollars pour ses états membres à revenus moyens ou élevés », chiffre insuffisant si, par exemple, l’Espagne perdait sa capacité à financer sa dette sur les marchés[6]. Comme le FMI, « la France a vendu 500 tonnes d'or entre 2004 et 2006, faisant tomber ses réserves sous les 3000 tonnes [...] la Banque de France a encore vendu 56 tonnes d'or en avril 2010 »[7].

En résumé, le FMI préconise de diminuer les pensions de retraite « afin d'éviter des coûts multimillionnaires supplémentaires ». Il estime judicieux que les pays « partageassent le risque avec les responsables des plans de pensions du secteur privé et qu'ils promussent la croissance des marchés pour transférer les risques. »

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Christine Lagarde non plus ne paie pas d'impôt sur les revenus
  2. L'État met 360 milliards sur la table pour sauver les banques
  3. Le FMI a achevé la vente de 403,3 tonnes d'or
  4. Comment DSK a convaincu le Congrès que le FMI devait vendre son or
  5. Le FMI a obtenu 456 milliards de dollars supplémentaires
  6. Christine Lagarde revoit à la baisse ses prétentions pour les finances du FMI
  7. L'or, un placement d'avenir, Philippe Herlin, éd. Eyrolles, 2012 (ISBN 978-2-212-55352-9), p. 27

Source[modifier | modifier le wikicode]