Marine Le Pen perd son procès contre Eva Joly

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marine Le Pen 481910683 0aa38c1c25 o d.jpg Eva Joly - Grenoble 2012 (3).jpg
Les deux adversaires se retrouveront dans les urnes,
dans trois jours.

19 avril 2012. – Le tribunal correctionnel de Paris a relaxé jeudi la candidate Eva Joly qui était poursuivie par son adversaire dans les urnes Marine Le Pen pour diffamation. L'avocat de la candidate FN a immédiatement annoncé qu'elle allait interjeter appel de la décision du tribunal.

Lundi dernier, le parquet avait préconisé la relaxe de la candidate écologiste. Elle était poursuivie en diffamation par son opposante du Front national après avoir affirmé la semaine précédente qu'elle était « l'héritière de son père milliardaire par un détournement de succession », allusion faite à l'héritage Lambert perçu par Jean-Marie Le Pen.

Le tribunal correctionnel de Paris estime que la plainte déposée par Marine Le Pen est « irrecevable en son action » car elle n'est « pas visée par les propos incriminés », étant donné que le détournement de succession est imputé à son père.

Au préalable de l'audience, E. Joly a assumé son discours à l'encontre de la famille Le Pen. Dans une interview diffusé hier sur i>Télé, elle déclarait que « c'était [son] devoir de rappeler qui est Marine Le Pen, d'où elle vient et ce qu'elle porté ». « Je pense que c'est une femme qui ment lorsqu'elle dit que c'est la candidate du peuple. Il est important que quelqu'un dise que ce n'est pas vrai, qu'elle vit dans un château et je rappelle l'origine de ce château » avait ajouté la candidate écologiste. M. Le Pen réclamait 20 000 euros de dommages et intérêts.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]


  • Page France de Wikinews Page « France » de Wikinews. L'actualité française dans le monde.