Mali : prise de Tombouctou par les troupes maliennes et françaises

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Manuscrits de Tombouctou

Avant de prendre la fuite de Tombouctou, la ville sainte, les islamistes ont brulé un bâtiment contenant de précieux manuscrits.

29 janvier 2013. – Les forces françaises et maliennes ont pris lundi le contrôle total de la ville de Tombouctou, au Nord-Mali. Selon les informations concordantes, les islamistes n'auraient pas opposé de résistance.

Samedi, les forces maliennes avaient repris le contrôle de Gao, plus importante ville du Nord et bastion du MJAO, situé à 1 200 km au nord-est de Bamako.

Dans ces localités les militaires ont été accueillis dans la liesse populaire. Mais avant de prendre la fuite de Tombouctou, la ville sainte, les islamistes ont brulé un bâtiment contenant de précieux manuscrits.

Certains des manuscrits de Tombouctou remontent à l’ère pré-islamique, l’Institut des hautes études et de recherches islamiques Ahmed Baba abritant, en effet, entre 60 000 et 100 000 manuscrits, selon le ministère malien de la Culture cité par l’AFP.

Joint à Bamako, le chargé de programme de Radio Bouctou, Abdoulaye Traoré, affirme que sa radio a également été brûlée par les islamistes.

Annexes[modifier | modifier le wikicode]

Carte du Mali.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 28 janvier 2013

Jour suivant avant