Mali : dans l'attente du nouveau gouvernement

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Flag of Mali.svg

15 décembre 2012. – Le Mali attend l’annonce de la composition du nouveau gouvernement. Jeudi, l’ancien Premier ministre a passé le relais à son successeur, Diango Cissoko. Cheick Modibo Diarra a fait son mea culpa et demandé pardon aux Maliens. La manière dont il a été poussé vers la sortie par les militaires de Kati n’a pas été appréciée par Washington, qui appelle encore une fois à la tenue d’élections pour avoir un véritable représentant de la légitimité populaire.


Dans le Nord du Pays, les islamistes consolident leurs positions. Ils ont déjà mis en place une compagnie de transports. Ils ont renforcé l’application de la charia, la loi islamique, dans les écoles et maintenant ils sortiraient des blessés de leur lit d’hôpital pour les mettre en prison.


Sur la ligne de front, les jeunes de la milice Ganda Izo, qui sont sans armes et n’ont guère de quoi manger, suivent leur entrainement dans un camp non loin de Sévaré. Ils espèrent participer aux opérations pour libérer le nord des mains des islamistes, affirme le correspondant de VOA News à Mopti, Mamadou Bocoum, qui a visité ce camp.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 15 décembre 2012

Jour suivant avant


  • Page Mali de Wikinews Page « Mali » de Wikinews. L'actualité malienne dans le monde.