Les scientifiques ont décrit 1 % du génome humain

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

17 juin 2007. – Des scientifiques du monde entier ont coopéré à l'étude globale pour commencer à décrypter le génome humain, ce qui représente l'avancée la plus importante depuis la découverte de la séquence de l'ADN en 2003.
L'étude du consortium EncoDE ((Encyclopedia of DNA Elements[1]), qui a produit de grandes avancés dans ce domaine, qui a souligné le fait que le contenu du matériel génétique n'est pas une instruction basique, mais que l'on y rencontre tout type d'information génétique qui est dynamique et nécessaire. Une de leurs autres découvertes est que, par le biais de l'ADN, les espèces ont évolué avec d'autres éléments de contrôle que ne possèdent pas les individus.
En raison de ces nouveaux apports, le groupe de scientifiques a déclaré que « tout est bien plus compliqué que ce qui était pressenti il y a un ou deux ans ».
On espère que d'ici quinze à vingt ans, toute l'information sera décodée, ce qui permettra d'apporter des solutions à de nombreuses maladies qui ne peuvent être traitées actuellement en raison de la complexité de leur mode d'action.

Notes

Sources