Les résultats des pourparlers israélo-américains déçoivent les pays arabes

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

2 novembre 2009. – Les pays arabes sont « profondément déçus » par les résultats des pourparlers américano-israéliens sur le gel de la construction des colonies israéliennes dans les territoires palestiniens, a annoncé lundi à Marrakech le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa.

Les pourparlers en question se sont tenus la semaine dernière en Palestine.

« Tous les pays arabes, notamment l'Arabie Saoudite et l'Égypte, sont profondément déçus par le fiasco de ces pourparlers et par le fait que Israël s'en est tiré sans aucun engagement », a-t-il ajouté lors d'une conférence à Marrakech.

Le secrétaire général a également redouté l'échec du programme de « redémarrage » du processus de paix avancé par le président américain Barak Obama.

« Je crains que cette initiative n'échoue », a dit le chef de l'organisation panarabe.

Au cours des pourparlers avec le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, la secrétaire d'État américaine a soutenu la position d'Israël qui affirme que l'élargissement des implantations n'est pas à même de freiner le redémarrage des pourparlers de paix. La partie palestinienne et la Ligue arabe refusent de poursuivre les pourparlers en l'absence de moratoire sur la construction des colonies.

Apparemment, les chefs de la diplomatie saoudienne, égyptienne, jordanienne et des pays du Golfe ainsi que le roi du Maroc s'en tiendront à la même position lors de leur rencontre avec H. Clinton à Marrakech.


Cet article reprend la totalité ou des extraits de la dépêche de l'agence de presse RIA Novosti Flag of Russia.svg intitulée
«  Pourparlers américano-israéliens: les résultats déçoivent les pays arabes (Ligue arabe) » datée du 2 novembre 2009.


Sources