Les journalistes bannis du mont Everest

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le mont Everest

30 avril 2008. – Du côté népalais du mont Everest, le plus haut sommet du monde, les journalistes ne sont plus autorisés à monter au-delà du camp de base, à la suite d'une réglementation du gouvernement népalais qui restreint l'accès à la montagne pour tous les journalistes.

« Nous savions qu'il y avait des restrictions sur les caméras vidéo et les téléphones par satellite, mais maintenant nous apprenons que même les enregistrement radios sur des sujets non politiques ne seront plus autorisés » rapporte Charles Haviland, un reporter de la BBC. « Cette initiative intervient après qu'un Américain eut été forcé à quitter la montagne après avoir déployé un drapeau tibétain, ce qui n'est pas autorisé sur le côté tibétain de la montagne. Un fonctionnaire népalais a justifié la nouvelle restriction en déclarant « Nous faisons cela pour notre ami la Chine » »

Le gouvernement chinois avait déjà imposé des restrictions similaires sur le côté tibétain du toit du monde.

Le mont Everest est le plus haut sommet du monde, à 8 800 mètres d'altitude. Il est situé dans la chaîne de l'Himalaya sur la frontière entre le Népal et le Tibet (Chine).

Sources

Voir sur Wikipédia l'article
Everest.


  • Page Népal de Wikinews Page « Népal » de Wikinews. L'actualité népalaise dans le monde.