Les électeurs néerlandais disent à leur tour « non » à la Constitution européenne

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Résultats du référendum.

1er juin 2005. – Trois jours après le référendum français sur la constitution européenne, par lequel les électeurs français ont refusé la ratification du traité, les électeurs néerlandais ont à leur tour dit « non », à l'occasion du premier référendum de leur histoire.

Les électeurs devaient répondre à la question : « Bent U voor of tegen instemming door Nederland met het verdrag tot vaststelling van een grondwet voor Europa?, soit à peu près, en français, « Êtes-vous pour ou contre la ratification par les Pays-Bas du Traité instituant une Constitution pour l'Europe ? », en remplissant, sur leur bulletin de vote, l'une des deux cases « Voor » (« pour ») ou « Tegen » (« contre »).

La consultation n'avait qu'un caractère « consultatif », les parlementaires étant appelés à trancher en dernier ressort. Toutefois, les dirigeants des principaux partis politiques du pays, parmi lesquels le chef du gouvernement Jan Peter Balkenende ont répété à plusieurs reprises durant la campagne, jusqu'au derniers jours, que leurs formations respecteraient l'avis majoritaire émis par les électeurs dès l'instant où la participation dépasserait les 30 % du corps électoral.

Selon les sondages de sortie des urnes et les données encore fragmentaires transmises par les autorités néerlandaises, la participation au scrutin aurait été de l'ordre de 62 % des électeurs inscrits, tandis que le « non » et le « oui » auraient respectivement obtenu 63 % et 37 % des suffrages exprimés.

Le résultat avec 99,4 % des votes comptés est un taux de participation de 62,8 % ; « oui » 38,4 %, « non » 61,6 %.

M. Balkenende a fait part de sa « tristesse » à l'annonce des résultats, mais a aussitôt confirmé la promesse faite durant la campagne, en précisant que « le peuple néerlandais a parlé ce soir. Le résultat est clair. Naturellement, je suis très déçu ». Les députés néerlandais se réuniront jeudi 2 juin pour tirer les conséquences du vote populaire.

Voir aussi

Sources

Source anglophone
Source francophone
Source néerlandophone