Le ressortissant britannique Akmal Shaikh exécuté en Chine

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation de la Chine
Localisation d'Ürümqi, en Chine

31 décembre 2009. – Akmal Shaikh, ressortissant britannique âgé de 53 ans, a été exécuté selon l'heure d'hiver chinoise à 10 h 30 (02 h 30 GMT) mardi. Il avait été arrêté pour transport illicite de drogue en septembre 2007. Shaikh semblait souffrir de troubles bipolaires, et plusieurs interventions en sa faveur ont été faites par le Premier ministre britannique Gordon Brown et l'acteur Stephen Fry. Il s'agit du premier Européen exécuté en Chine depuis Antonio Riva, en 1951.

L'état mental de Shaikh lui a valu de souffrir de délires, et il avait par ailleurs l'ambition irréaliste de devenir une popstar. Dans sa course au vedettariat, il a beaucoup voyagé, tout d'abord en Pologne, puis au Kirghizistan, et enfin au Tadjikistan, où il s'est associé avec de prétendus producteurs de musique qui lui ont promis leur aide pour faire démarrer sa carrière. Le 12 septembre 2007, Akmal Shaik s'est envolé de Douchanbé, capitale du Tadjikistan, à Ürümqi, dans le nord-ouest de la Chine. Il y a été arrêté par les autorités chinoises pour détention de 4 kg d'héroïne.

La famille de Shaikh clame que, souffrant de déficience mentale, il a été dupé par des trafiquants polonais, qui l'ont convaincu de transporter la drogue dans sa valise contre la promesse de faire de lui une popstar en Chine.

Les autorités chinoises ont procédé à l'inhumation du corps, qui ne retournera donc pas auprès de la famille du défunt, au Royaume Uni.

Les médias chinois d'État estiment que les réactions occidentales à cette nouvelle sont « purement politiques ». Le jugement appliqué par les autorités chinoises s'est appuyé sur le fait qu'il y avait « insuffisance de preuves » concernant la maladie mentale dont aurait souffert Akmal Shaikh.

Sources