Le dernier participant à l'attentat de 1944 contre Hitler est décédé

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
Nouvelles connexes
Nécrologies sur Wikinews

3 mai 2008. – Selon un communiqué du ministère allemand de la Défense, le baron Philipp Freiherr von Boeselager est décédé jeudi soir à l'âge de 90 ans. Il était le dernier survivant de l'attentat manqué des officiers allemands du 20 juillet 1944 contre Adolf Hitler.

Benito Mussolini et Adolf Hitler passant des troupes en revue.

Âgé alors de 25 ans, il avait été recruté en 1942 pour cet attentat, dirigé par le colonel Claus von Stauffenberg et qui avait impliqué au total plus de 200 personnes, avec son frère Georg von Boeselager. Son rôle, qui est resté secret jusqu'à la fin de la guerre, était de fournir les explosifs utilisés pour fabriquer une bombe artisanale qui avait été placée sous la table d'une salle de conférence dans le quartier général de Prusse Orientale. Il devait ensuite, avec 1 200 hommes arrêter Heinrich Himmler et Joseph Goebbels.

La bombe avait bien explosé et tué quatre personnes, mais Adolf Hitler avait été protégé de la déflagration par le pied d'une table de chêne et n'avait été que légèrement blessé. Mis au courant de l'échec de la tentative, Philipp Freiherr von Boeselager avait pu s'enfuir et rejoindre le front de l'est où il avait passé les années suivantes dans l'angoisse d'être arrêté, portait constamment du cyanure sur lui pour se suicider.

Dans un interview, Philipp Freiherr von Boeselager déclarait récemment regretter que la première option retenue par les conjurés, qui consistait à tirer sur Adolf Hitler et Heinrich Himmler lors d'un rassemblement en 1943, n'ait pas été mené à terme. Il avait d'ailleurs conservé l'arme qui aurait du être utilisée dans ce but.

Sources