Aller au contenu

Le Québec autorise officiellement l'usage des trottinettes électriques

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Une trottinette électrique.

Publié le 6 juillet 2023
Le gouvernement du Québec a annoncé hier soir que la circulation des trottinettes électriques serait désormais légale sur les routes où la vitesse maximale autorisée est de 50 km/h ou moins. Cette décision fait suite à une série de projets pilotes visant à évaluer l'utilisation de ces moyens de transport dans le respect de la sécurité routière.

La ministre des Transports, Geneviève Guilbault, a confirmé cette nouvelle en publiant un arrêté ministériel, qui entrera en vigueur dans deux semaines, le 20 juillet. Cette mesure sera effective pendant au moins trois ans, soit jusqu'en juillet 2026. Cependant, rien n'indique si l'arrêté sera renouvelé par la suite.

Les gyroroues et les planches à roulettes font également partie des appareils de transport personnel motorisé (ATPM) inclus dans cet arrêté ministériel.

Jusqu'à présent, l'utilisation des trottinettes électriques était généralement considérée comme illégale au Québec, bien qu'elles soient fréquemment utilisées dans la métropole. Les contrevenants risquaient une amende pouvant aller jusqu'à 200 $ pour une première infraction, selon l'organisme Éducaloi.

Projets pilotes déjà en cours

Cependant, plusieurs projets pilotes étaient déjà en cours, supervisés par le ministère des Transports. Par exemple, à Montréal, 200 trottinettes de Bird Canada sont déjà de retour depuis le début du mois de juillet au parc Jean-Drapeau. D'autres villes, comme Laval, ont également décidé de tenter l'expérience cet été avec des entreprises privées.

La décision d'autoriser plus largement l'utilisation des trottinettes électriques repose sur le constat que les projets pilotes en cours ne permettent pas de mesurer pleinement leur utilité et leur impact sur les chemins publics. Le gouvernement estime qu'il est nécessaire d'expérimenter davantage leur usage dans le respect de la sécurité routière.

Un homme utilisant une gyroroue.
Plusieurs règles mises en places

Pour circuler légalement à trottinette électrique au Québec, certaines règles devront être respectées. Les utilisateurs devront avoir au moins 14 ans et porter un casque avec une coquille rigide et rembourrée à l'intérieur, ainsi qu'une jugulaire. Les trottinettes ne seront autorisées que sur les routes où la vitesse maximale permise est de 50 km/h ou moins. Cependant, elles pourront traverser une intersection ou un carrefour giratoire sur des routes plus rapides.

Les trottinettes pourront également rouler sur les voies cyclables protégées de la chaussée par un aménagement physique, même si la vitesse autorisée est supérieure à 50 km/h. Comme pour les cyclistes, les utilisateurs devront signaler leur intention de tourner aux autres usagers de la route en utilisant un geste du bras ou un clignotant lumineux. Il sera interdit de transporter plus d'une personne sur une trottinette, d'utiliser un téléphone cellulaire, des écouteurs ou de consommer de l'alcool ou des drogues pendant le trajet.

Le gouvernement a également imposé des spécifications techniques aux trottinettes électriques. La puissance maximale du moteur ne pourra pas dépasser 500 watts, et l'effet d'entraînement devra cesser lorsque l'engin atteint 25 km/h. La masse totale de la trottinette, y compris la batterie, ne pourra pas dépasser 36 kilogrammes, et le diamètre des roues devra être d'au moins 19 centimètres.

Décision qui ne fait pas l'unanimité

La décision d'autoriser la circulation des trottinettes électriques sur les routes du Québec a suscité des réactions mitigées. Certains citoyens se souviennent encore des problèmes de stationnement et de cohabitation avec les piétons et les cyclistes lorsqu'une flotte de trottinettes en libre-service avait été introduite dans la métropole en 2019. Cependant, l'industrie de la trottinette électrique affirme avoir apporté des améliorations significatives depuis lors, notamment en termes de système de localisation et de zones de stationnement dédiées.

Cette nouvelle réglementation vise à mieux encadrer l'utilisation des trottinettes électriques et à garantir la sécurité de tous les usagers de la route. Le gouvernement Legault espère ainsi favoriser l'adoption de ces moyens de transport écologiques et contribuer à la réduction de la congestion routière dans les zones urbaines.


Sources[modifier | modifier le wikicode]


Logo Wikinews

avant Jour précédent

6 juillet 2023

Jour suivant avant