Qatar : quatre femmes nommées au Conseil de rédaction de la loi

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher
La ministre Hessa al-Jaber fait partie des femmes nommées.

13 novembre 2017. – Quatre femmes ont été nommées au Conseil de rédaction de la loi du Qatar. Jeudi, le décret royal du Qatar a annoncé que 28 nouveaux membres ont été nommés pour le Conseil de la Choura du pays. Quatre de ces membres sont des femmes, ce qui marque la première fois que le Qatar a nommé des femmes au conseil chargé de discuter de la rédaction des lois et des politiques gouvernementales.

Hind Abdul Rahman al-Muftah, Hessa al-Jaber, Reem al-Mansoori et Aisha Yousef al-Mannai sont les nouvelles femmes nommées pour le conseil de 45 membres. Le décret a été publié par l'émir Cheikh Tamim ben Hamad Al Thani. Hessa al-Jaber avait précédemment été ministre de la Communication et des Technologies de l'information. Elle a été assermentée le 26 juin 2013 et a été nommée par l'émir Al Thani.

Hessa al-Jaber, n'était pas la première femme à entrer en politique au Qatar. En 2003, Sheikha Ahmed al-Mahmoud est devenue la première femme à rejoindre le cabinet qatari et a été ministre de l'Education. Ghalia Al Thani était la seule autre femme, jusqu'à la nomination du Dr Jaber en 2013, à servir en tant que ministre pour le gouvernement du Qatar. Elle était ministre de la Santé publique du Qatar.

Avec la crise régionale en cours entre le Bahreïn, l’Égypte, l'Arabie saoudite et les Émirats arabes unis contre le Qatar, le gouvernement du Qatar a effectué quelques changements à leurs lois au cours des cinq derniers mois. La loi sur les résidents a été modifiée et ils ont modifié la législation du travail pour les travailleurs étrangers travaillant pour la préparation de la Coupe du Monde de la FIFA 2022. La FIFA (Fédération Internationale de Football Association) fait déjà face à des accusations de mauvais traitements à l'encontre de travailleurs au Qatar pour avoir construit des stades. Selon les recherches menées par l'organisation Human Rights Watch basée à New York, les travailleurs devaient travailler dans un climat extrême pour la construction de stades.

Le mois dernier, Sheik Saif Al Thani, directeur du bureau des communications du gouvernement du Qatar, a déclaré au CNN que les lois concernant le travail étaient en cours de révision afin de garantir que « les travailleurs migrants reçoivent les protections nécessaires sur le site ».

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 13 novembre 2017

Jour suivant avant