Le Pérou reconnaît la Palestine comme un État libre et souverain

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

24 janvier 2011. – Le chef de la diplomatie péruvienne, José A. García Belaúnde, a annoncé que son gouvernement vient de reconnaître la Palestine comme un État libre et souverain. Il a souligné que cette décision ne nuit pas aux relations israélo-péruviennes; le Pérou ayant soutenu depuis 1947 l'existence de deux États, un État israélien avec des frontières sûres et un État palestinien. « Nous n'avons eu aucune pression. Nous avons agi en pleine liberté et indépendance », a-t-il affirmé.

Dans ce sens, le Pérou réaffirme son « respect et son soutien inconditionnel au processus de paix au Moyen-Orient et aux négociations qui permettent la coexistence de deux États : la Palestine et Israël ».

Le Pérou est devenu le septième d'Amérique du Sud à reconnaître la Palestine comme un État depuis début décembre après le Brésil, l'Argentine, la Bolivie, l'Équateur, le Chili et le Guyana. Le Vénézuela l'avait déjà fait en 2005. Cependant, comme le Chili, le Pérou ne fait pas allusion aux frontières de cet État, alors que les sept précédents pays sud-américains avaient indiqué les frontières de 1967. Ailleurs en Amérique latine, Cuba, le Nicaragua et le Costa Rica l'ont également reconnu.

Source