Le Canada jette aux oubliettes le Protocole de Kyoto

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
██ Pays ayant ratifié le protocole ██ Pays signataires refusant pour l'instant de le ratifier ██ Pays encore non signataires ██ Pays s'étant retiré du protocole

13 décembre 2011. – Quelques heures après la clôture du Sommet de Durban, le Canada a rendu public l'abandon du Protocole de Kyoto, le qualifiant d'inefficace. Le ministre canadien de l'environnement, Peter Kent, a néammoins assumé ce choix estimant que son pays se trouvait en danger de payer des amendes de quelques millions de dollars en restant signataire de ce texte. Il a indiqué préférer être le premier pays à abandonner le Protocole signé en 1997 plutôt que de payer des millions de dollars d'amendes pour n'avoir pas atteint les objectifs fixés.

Le ministre a déclaré que le gouvernement précédent a fait preuve d'« incompétence » en signant un accord sans fournir le moindre effort pour l'accomplir. Cet objectif de réduire d'ici 2012 de 6 % les gaz à effet se serre par rapport à 1990 est compromis. Au contraire, ces émissions avaient tendance à augmenter à un point tel qu'il aurait été nécessaire de retirer de la circulation tous les véhicules pendant 12 mois.

La Chine, le principal émetteur des gaz à effet de serre et non signature dudit Protocole, a jugé regrettable l'abandon canadien, considérant que cette situtation « va à l'encontre des efforts de la communauté internationale. »


Sources


  • Page Canada de Wikinews Page « Canada » de Wikinews. L'actualité canadienne dans le monde.