La détection d'ondes gravitationnelles confirmée

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les ondes gravitationnelles détectées originent de la collision entre deux trous noirs situés dans le ciel de l'hémisphère sud.

11 février 2016. – 100 ans après leur prédiction théorique par Albert Einstein, des scientifiques du projet LIGO ont annoncé avoir détecté des ondes gravitationnelles émises lors de la collision de deux trous noirs situés dans le ciel de l'hémisphère sud.

Les scientifiques affirment que les ondes émises lors de la collision des trous noirs de 36 et 29 masses solaires ont été observées à 7 millisecondes d'intervalle par les deux détecteurs du projet situés à Livingston et Hanford. Le trou noir résultant a une masse de 62 masses solaires, ce qui indique que 3 masses solaires auraient été émises sous forme d'ondes gravitationnelles.

Source[modifier | modifier le wikicode]

Logo Wikinews
Actualiser la page Actualiser la page
avant Jour précédent

Évènements du 11 février 2016

Jour suivant avant