La Société française de chimie fête son 150e anniversaire

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

16 juillet 2007. – Le congrès du 150e anniversaire de la Société française de chimie s'est ouvert ce jour à la Maison de la Chimie à Paris, en présence de nombreux participants, parmi lesquels les lauréats du prix Nobel de chimie Jean-Marie Lehn et Ahmed Zeiwal (Yves Chauvin n'ayant pu être présent pour raisons de santé) ou encore d'autres chimistes notables comme Hervé This (fondateur de la gastronomie moléculaire), et les représentants des sociétés savantes de plusieurs pays.
Le Président de la Société française de Chimie (qui fut fondée le 4 juin 1857 sans nom), Armand Lattes, a tenu à la séance inaugurale en compagnie de Jean-Marie Lehn et du Haut-commissaire à l'énergie atomique, Bernard Bigot, qui fut l'occasion d'un hommage à deux (récents) disparus, Guy Ourisson (décédé l'année dernière, qui fut un chercheur remarquable en chimie organique, et à l'origine du taxotère, médicament utilisé fréquemment en cancérologie) et Pierre-Gilles de Gennes, prix Nobel de physique en 1991. Lors de cette matinée d'ouverture, les représentants de sociétés savantes étrangères (dont les sociétés allemande, américaine, britannique, et italiennes, parmi les plus anciennes) ont apporté leurs témoignages de sympathie à la Société française de chimie. Cette première journée a été suivie par deux débats portant sur la place de la chimie dans la société française en particulier, et mondiale en générale. Le congrès durera trois jours, durant lesquels des tables rondes, des exposés scientifiques et des présentations par voie d'affichage se tiendront autour du thème choisi, à savoir : « Chimie du futur, futur de la Chimie ».

Voir aussi

Voir aussi

Le site du Congrès

Sources


Wikinews
Cet article contient des éléments de journalisme de première main rédigé par un membre de Wikinews .
Ces articles peuvent être traduits en utilisant le Réseau de Traduction des Sources Primaires (WORTNET).