La NASA lance des satellites afin d'étudier les aurores boréales

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La fusée Delta II avec le vaisseau spatial Themis de la Nasa au décolage à Cap Canaveral à 18h01.

18 février 2007. – Une fusée Delta II a décollé hier du pas de tir de Cap Canaveral, transportant cinq satellites conçus pour l'étude des aurores boréales et des orages électromagnétiques qui les engendrent. Le tir a été deux fois reporté en raison du mauvais temps, mais devait éventuellement être réalisé à 23h (UTC).

La NASA et l'Agence spatiale canadienne ont investi collectivement 200 millions de dollars US dans cette mission, le projet THEMIS. Grâce à cette mission, les deux agences espèrent développer de meilleures techniques d'études des orages magnétiques, dans le but de protéger les communications satellites, les grilles d'énergies et les sorties spatiales des astronautes.

Aurore boréale.

Le Soleil émet continuellement un flux de particules chargées, appelé le vent solaire, vers la Terre. Nous sommes généralement protégés de ce vent solaire par la magnétosphère terrestre. Durant les tempêtes, cependant, la magnétosphère peut être saturée par le vent solaire et les lignes de champ solaire sont étirées jusqu'à ce qu'elles se brisent, énergisant et portant des particules chargées électriquement vers la Terre.

Les scientifiques veulent découvrir ce qui se brise dans la magnétosphère saturée en provoquant une tempête magnétique.

Sources


  • Page Espace de Wikinews Page « Espace » de Wikinews. L'actualité de l'espace et des lancements.